Photographier la prison autrement

Exposition “DÉTENUES” de Bettina RHEIMS

De passage sur Lille, j’ai eu la chance de découvrir l’exposition de Bettina Rheims Photographe. C’est est une série de portraits de femmes détenues dans des prisons françaises (Lyon, Roanne, Rennes, Poitiers) prises en Octobre et Novembre 2014, à taille humaine (127 par 97 cm). “J’ai l’impression que les gens ne veulent pas voir une femme en prison”, explique la photographe dans Europe matin https://www.dailymotion.com/video/x6f2z2i, “que l’image de la prison dans la pensée collective est rattachée aux hommes”. Bettina Rheims montre ce que la société ne veut pas voir. Les femmes en prison c’est moins de 4% de la population incarcérée. D’avoir des photographies de prisonniers à visage découvert c’est nouveau ! Auparavant le détenu n’avait pas le droit de sa propre image et tout les reportages masquaient l’identité. Pour pouvoir photographier ces femmes il lui a fallut bien sur leur autorisation et l’autorisation du juge d’application des peines et du directeur de l’établissement. Bettina redonne à ces femmes une humanité, une féminité, une dignité. Au delà de l’intérêt en ce qui concerne la représentation des femmes et de la féminité dans la société, nous espérons que rendre visible ce qui est caché permettra à travers cette exposition une évolution sur les conditions de détention.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.